Notre gestion des accès avec EZproxy et Shibboleth

Chine 中国 - Kaili
par Thierry B, sur Flickr

La solution technique permettant de proposer les accès off campus à nos usagers a été complètement modifiée, afin d’améliorer à la fois notre gestion et l’expérience des utilisateurs.

Profitant de la refonte de notre site web, de la nouvelle version d’EZproxy et de l’intégration de nos services et du CRRI dans le PRES Clermont Université, nous avons décidé de déployer une solution unique pour 3 établissements : Clermont I, Clermont II et l’IFMA. Un seul proxy gère la redirection des connexions vers les contenus web. Mais, pour authentifier les utilisateurs via des LDAP distincts, nous avons installé shibboleth en entrée de proxy et déclaré le proxy comme ressource à la fédération RENATER.

Chaque établissement conserve ainsi la maîtrise de ses utilisateurs tandis que la bibliothèque peut utiliser l’url proxifiée unique d’une ressource au lieu de 3. Nous pouvons ainsi signaler sur notre site toutes nos ressources avec leur url d’accès distant. Et pour ne pas pénaliser les usagers non-universitaires ne possédant pas d’identifiant LDAP, le proxy laisse passer les connexions provenant des différentes bibliothèques du réseau grâce à la reconnaissance de leur IP.

Maintenant, on peut s’atteler à l’implémentation du résolveur de liens…


Publié par

Raphaële Bussemey

Littéraire de formation, bibliothécaire, j'ai été initiée aux joies de la documentation électronique et du web au SCD de Nancy I, au début des années 2000. De retour dans mon Auvergne natale, je m'occupe de l'administration du SIGB, de la gestion de documentation électronique, des accès et de l'intégration des contenus dans les outils de médiation (catalogue, résolveur)... et ma tasse à café ne me quitte jamais.

9 réflexions au sujet de « Notre gestion des accès avec EZproxy et Shibboleth »

  1. Nous nous en remettons entièrement au CRRI (service inter-u. informatique) pour la gestion du proxy. Le CRRI assure une permanence pour pouvoir intervenir en cas d’alerte réseau ou serveur.

  2. Salut comment est assurée la haute disponibilité du service ?

    si le serveur ezproxy tombe ? que se passe-t-il ? Comment gérez-vous la rupture de service ?

  3. Bonjour,

    en parlant d’accès distant, avez-vous l’intention de permettre un accès nomade? Aujourd’hui de nombreux téléphones et tablets (iPad – Xoom) permettent de se connecter a des ressources web via un wifi ou le réseau 3G. Vos ressources sont-elles accessibles par ce moyen?

    1. Oui bien sûr, mais cet aspect-là est géré uniquement par le CRRI, qui octroie l’accès wifi sur presque tous les sites universitaires. Nous fournissons le droit d’accès nomade aux ressources. Si votre question porte sur la fourniture-même du réseau universitaire de n’importe où, je ne peux pas vraiment répondre. Je sais simplement qu’il existe Eduroam, un service de connexion sans fil à Internet qui permet aux personnels et étudiants des établissements d’enseignement supérieur d’utiliser le réseau lors de leurs déplacements dans d’autres établissements.

  4. Pas mal, comme solution 🙂
    Deux questions :

    1. comment est fait le distinguo sur le site entre In et Off ? Deux liens ? Une bascule auto ?

    2. Le résolveur, c’est lequel ?

    1. C’est le proxy qui fait le distingo entre In et Off, en analysant l’IP d’entrée. Toutes les bibliothèques « sortent » sur le web avec la même adresse IP, celle du pare-feu. Donc on déclare cette IP au proxy pour qu’il redirige vers les sites-cibles sans passer par l’authentification CAS-LDAP. Le principal bénéfice pour l’usager, c’est le lien unique. Quant au résolveur, c’est SFX (en cours de paramétrage). Pour le moment, c’est toujours A-to-Z d’Ebsco qui tourne sur le site web BCU.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *