Série de l’été : un succès, un regret, un projet (9)

Clore cette série est un honneur, et c’est aussi une manière d’amorcer l’année 2012-2013. Car tel le petit schoolbus de Williamsburg, la bibnum reprend le chemin de l’école pour une nouvelle année d’apprentissage et de travail, avec des récréations dedans.

Williamsburg Bridge : schoolbus, par Doc(q)man. Publié sur FlickR sous licence Creative Commons Paternité, pas d'utilisation commerciale.
Williamsburg Bridge : schoolbus, par Doc(q)man. Publié sur FlickR sous licence Creative Commons Paternité, pas d’utilisation commerciale. 

 

 

 

Un succès ? Si j’avais une raison particulière de trouver l’année dernière réussie, ce serait sans doute la nouvelle version du site web. La version modernisée du site représente l’aboutissement d’une belle année de travail :

  • le recrutement par Camille d’une équipe de stagiaires, et sa décision d’adopter la méthode des « tests utilisateurs » dont vous avez eu des échos ;
  • un beau travail de synthèse desdits stagiaires à l’issue de longues heures d’entretien ;
  • un ou deux ateliers en équipe pour discuter de l’agencement des rubriques et des améliorations ergonomiques à la lumière des préconisations du rapport ; une réunion de validation par les responsables des services ;
  • quelques discussions enfiévrées autour du café sur les mérites comparés du bleu et du vert, de la photo surexposée ou dégradée, du carrousel vertical ou horizontal et du retour à la page d’accueil par clic sur le logo ou sur le pictogramme « maison ».

Au total le site dans sa nouvelle version me paraît bien plus réussi que dans l’ancienne, lequel était déjà un progrès significatif par rapport au portail antérieur. Mais il y a une autre raison de se réjouir de ce chantier : il n’y a pas un membre du service qui n’ait pas eu son grain de sel à mettre dans une rubrique ou l’autre, pas un qui n’ait été sommé de donner son avis dans quelque douloureuse et indécidable controverse sur la taille d’une police ou le charme de l’effet gloss sur les boutons web, bref, tout le monde y a mis du sien.

Un regret ? (une interview presque véridique du responsable de la bibnum [R.] par lui-même [L.-M.])

R. :  Eh bien, si j’avais un regret, je crois que ce serait le regret d’une impression.
L.-M. : Vous voulez dire : l’impression d’un regret ?
R. : Non non, j’ai bien dit le regret d’une impression. Le regret, en fait, de n’avoir pu venir à bout de l’impression.
L.-M. : L’impression de quoi ?
R. : L’impression comme acte d’imprimer.
L.-M. : Ah, vous avez un problème d’impression ?
R. : Oui, et je vous assure que j’ai plus que l’impression d’un problème.

Je crois que le roman feuilleton de la « solution d’impression« , solution qui à ce jour ne mérite pas encore son nom, fera l’objet d’un prochain billet plein de fiel et d’autodérision. J’espère – je  ne suis pas encore fixé sur ce point – qu’il ne méritera pas une série ! Mais il s’est produit cette chose incroyable, qu’un problème pratique et ultra-simple dans sa formulation – permettre aux lecteurs d’imprimer des documents dans toutes les bibliothèques du réseau – a mobilisé l’attention d’au moins quatre membres du service depuis pratiquement un an, sans avoir à ce jour débouché sur une solution satisfaisante. Je ne sais pas bien si je regrette d’avoir décidé d’affronter ce problème ou de n’en être pas encore venu à bout, mais à coup sûr je regrette, oui, je le regrette…

Un projet ?

Dans un registre collectif toujours, cette année sera consacrée à l’unification et à l’amélioration des services en tous genres : politiques de prêt, OPAC, réservations, renseignements en ligne, tout cela devrait, à la rentrée prochaine, être plus cohérent, plus simple, plus accessible pour les lecteurs, et surtout accessible pour tous les lecteurs dans quelque bibliothèque qu’ils se trouvent. Si nous parvenons à cela, nous serons nombreux à avoir des raisons d’être fiers, car ce sont pratiquement tous les collègues de toutes les BU qui sont concernés.

En attendant, il faut que je me repenche sur ce petit problème d’impression.

Williamsburg Bridge, par Philip Schiedel (publié sur FlickR sous licence Creative Commons Paternité, Pas d'utilisation commerciale)
Williamsburg Bridge, par Philip Schiedel (publié sur FlickR sous licence Creative Commons Paternité, Pas d’utilisation commerciale) 

Allez, en selle…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.