Open access : quels nouveaux outils pour publier ?

Le jeudi 7 novembre 2019, l’Université Clermont Auvergne et associés a organisé une matinée d’étude consacrée aux nouveaux outils de publication en open access. Les intervenant·es étaient invité·es à présenter leurs outils et services innovants, en faveur de l’édition scientifique en libre-accès.

Retrouvez les vidéos, supports et posters des interventions en ligne

Valérie Legué, Chargée de mission « Promouvoir la science Ouverte » (UCA), a introduit la matinée en rappelant le contexte actuel de l’édition scientifique.

« L’accès aux publications, et désormais les frais de publication en open access, poursuivent leur inflation alors que les institutions voient leurs budgets en baisse. Au-delà du problème économique, l’intégrité de la science et la façon de l’évaluer sont désormais en question.

Dans ce débat fondamental, de nouveaux modèles et de nouveaux outils permettent de s’éloigner d’un modèle unique au profit d’une bibliodiversité plus saine et d’éviter que le modèle auteur-payeur ne devienne le nouveau modèle économique exclusif. Leur point commun, quelle que soit la discipline, est de remettre l’évaluation par les pairs au cœur du processus et de reposer directement sur la communauté scientifique. »

Raphaël Tournoy, Responsable du projet Episciences (CCSD), a tout d’abord présenté Episciences.org, une plateforme d’épi-revues.

« Episciences.org marie de façon innovante les deux voies du libre-accès : la voie dorée par l’hébergement de revues en open access (épi-revues) et la voie verte puisque le processus de soumission des articles se fait par un dépôt dans une archive ouverte.

Les comités éditoriaux des épi-revues organisent l’activité d’évaluation et de discussion scientifique des prépublications soumises ou sélectionnées. Les épi-revues peuvent ainsi être considérées comme une « sur-couche » (overlay) aux archives ouvertes ; elles y apportent une valeur ajoutée en apposant la caution scientifique d’un comité éditorial à chaque article validé.

Les objectifs sont de réaliser des revues à moindre coût et de mettre en œuvre le libre-accès aux versions électroniques des articles. Les épi-revues peuvent être soit des nouveaux titres, soit des titres existants dont la politique d’accès permet de se joindre à la plateforme. La plateforme Episciences.org accueille des épirevues de toutes disciplines scientifiques. »

Plus d’informations sur Episciences.org

Thomas Guillemaud présente Peer Community in.

C’est ensuite Peer Community in qui a été présenté par son co-fondateur, Thomas Guillemaud, Directeur de recherche (INRA).

« Peer Community in (PCI) vise à créer des communautés spécifiques d’éditeurs qui organisent l’évaluation et recommandent gratuitement des preprints dans leur domaine (des articles non publiés dans des journaux et déposés dans des archives ouvertes comme arXiv.org et bioRxiv.org) pour les rendre complets, fiables et citables, sans qu’il soit nécessaire de les publier dans des journaux ” traditionnels ” (même si les auteurs peuvent ensuite soumettre leurs preprints recommandés à des journaux).

Lorsqu’un éditeur décide de recommander un preprint, il rédige un texte de recommandation qui est publié avec toute la correspondance éditoriale (reviews, décisions de l’éditeur, réponses des auteurs) par la PCI.

La première PCI a été lancée en 2017 : PCI Evolutionary Biology (PCI Evol Biol). Plus de 700 collègues ont déjà rejoint PCI Evol Biol, PCI Paleontology, PCI Ecology, PCI Animal Science et PCI Entomology. PCI Genomics et PCI Registered Reports devraient ouvrir prochainement. »

Plus d’informations sur Peer Community in

Emmanuel Royer, Directeur adjoint scientifique de l’Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions (CNRS), a ensuite présenté le système des publications diamant en mathématiques du centre Mersenne.

« Le centre Mersenne est une plateforme d’édition en libre-accès pour les publications scientifiques. Il vise à promouvoir l’édition scientifique en libre-accès et à fournir aux scientifiques les outils pour la réaliser. » La publication diamant offre ainsi un système de publication à la fois gratuit pour le lecteur et pour les auteurs.

Plus d’informations sur le centre Mersenne

Enfin, Jessica Leyrit, Administratrice du Portail HAL de l’UCA, a présenté les services du Pôle éditorial numérique de l’UCA, dirigé par Françoise Le Borgne.

« À travers le Pôle éditorial numérique (POLEN), l’UCA soutient l’open access en accompagnant les directeurs de revues dans l’élaboration de leur revue numérique ou la numérisation de leur revue papier. Les équipes du POLEN leur proposent les services éditoriaux les plus adaptés à leurs besoins mais aussi des conseils visant à donner à leur publication la plus grande crédibilité possible pour lui permettre d’être diffusée à terme sur OpenEdition Journals ou une autre plateforme de diffusion de revues en libre-accès. »

Plus d’informations sur le Pôle éditorial numérique de l’UCA

Cette matinée, qui s’inscrivait dans le cadre de l’Open access week annuelle, a rassemblé plus de quatre-vingt personnes, dont une majorité d’enseignant·es-chercheur·euses et de doctorant·es, un franc succès !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.